top of page

Offboarding : il.elle largue les amarres

Updated: Nov 6, 2022


L'Offboarding, ce tabou


8% des salarié.es affirment bénéficier d'un offboarding rh.


Pour un bon nombre de CEO, Manager, Collègues, le départ d'un collaborateur / d'une collaboratrice est un sujet tabou pouvant même devenir personnel.


Il y a quelques années, lors d'une table ronde sur le recrutement, j'ai été surprise de la posture d'un CEO. Pour lui c'était tout le contraire.


Une chance pour le collaborateur .la co


llaboratrice de grandir, une possibilité pour il.elle de revenir.


Sa phrase me reste en tete constamment : "On réussit sa sortie comme on réussit son entrée"

 

Enjeux et conséquences


Oui, mais c'est quoi la définition de l'offboarding ?


L'Offboarding c'est la dernière étape.


Après le pré-boarding, l'onboarding, l'évolution du salarié/ de la salariée en interne, il s'agit désormais de son départ.


Il. Elle largue les amarres, pour voguer vers un autre port ⚓️


Synonyme d'abandon pour certains ou de nouveaux challenges pour d'autres, le départ d'un collaborateur / d'une collaboratrice est toujours un événement impactant pour toute entreprise.


C'est la posture, la réponse face à cette décision qui sera la clé de la solution.


Prendre personnellement une décision professionnelle rendra la sortie délicate. A contrario faire comme si de rien n'était n'arrangera aucunement les choses.


C'est comme lorsqu'en tant que sales, un client / une cliente souhaite arrêter notre collaboration. Quelle serait notre réaction ?


Et si désormais, on prenait une posture proportionnelle et professionnelle.


Si l'on transposait le mécanisme de relation client à la relation de collaboration ?


Car les conséquences d'un process d'offboarding ont un impact immense sur :

  • le salarié / la salariée qui souhaite sortir

  • les collaborateurs/collaboratrices restant.es

  • l'expérience collaborateur / collaboratrice

  • la charge de travail en cours et à venir

  • la marque employeur

  • la réputation

  • le boomerang effect / boomerang rehire


Et les chiffres sont clairs :


Selon une étude Hays, "85% des personnes interrogées seraient prêtes à parler positivement de cette société autour d’eux si leur départ se passait bien".


Alors pourquoi se priver de capitaliser via un "simple" process



 

Le boomerang effect

C'est quoi le boomerang effect ou effet boomerang ?


"What goes around, comes around, and a Boomerang always returns"*


Ce que tu donnes tu le reçois.


Permettre au salarié / à la salariée de bénéficier d'un processus d'offboarding rh, c'est lui permettre de vivre une bonne expérience collaborateur / collaboratrice jusqu'à la fin.


C'est légitimer le travail réalisé et reconnaitre qu'il ou elle a compté.


C'est lui donner le droit de sortir dignement.


Et lorsqu'une expérience c'est bien déroulée, qu'elle soit terminée ou non, on en parle.


Vos collaborateurs sont vos meilleurs ambassadeurs!


Le ROI est donf fort, très fort.


En tant qu'entreprise vendeuse d'un produit ou d'un service :

  • on parlera de vous

  • on parlera positivement de vous

  • on renforcera votre réputation de produit ou de service

  • on renforcera votre réputation en vantant le fonctionnement interne humain

En tant qu'entreprise recruteuse :

  • on parlera de vous

  • on parlera positivement de vous

  • on renforcera la marque employeur

  • on validera l'expérience collaborateur / collaboratrice

  • on aura envie de vous rejoindre

  • on pourra aussi en tant qu'ancien collaborateur / ancienne collaboratrice avoir envie de retourner chez vous !


En conclusion, on vous RECOMMANDERA.


"Si vous rendez vos clients mécontents dans le monde réèl, ils sont susceptibles d'en parler chacun à 6 amis, sur internet, ils peuvent en parler chacun à 6000 amis."

Jeff Bezos, Amazon.com



 

Solutions faciles


Pour cette raison, on a décidé de partager ce que nous, chez EssenCiel, le process que nous avons mis en place.


5 actions simples.


Et surtout c’est automatisable pour que tout le monde soit gagnant.

  1. Un process clair de départ : il comprend les formalités administratives légales ou non à remplir ainsi que les actions à suivre selon un calendrier bien rythmé.

  2. Une communication en interne, du départ du collaborateur / de la collaboratrice.

  3. L'organisation d'une passation, pour évaluer et répartir la charge de travail.

  4. Un bilan avec le collaborateur / la collaboratrice sortant.e : Plus de hiérarchie, plus de peur dans la communication. Prenez le feedback et laissez une bonne impression.

  5. Des échanges individuels avec les salarié.es présentes. L'objectif est de communiquer, dédramatiser et surtout tirer les leçons du passé.


Facile, en se mettant des petits rappels dans l'agenda ou en utilisant de super outils d'automatisation !

7 views

Recent Posts

See All

Abonnez-vous à L'EssenCiel du Recrutement
Profils, Opportunités chez nos Startups, Tips sur le Growth Recrutement, Outils de Performance...

Thanks for subscribing!

bottom of page